De l’Île-aux-Moines à Vannes

Tour de Bretagne [Étape n°70]

Souvenir d'Arradon
Souvenir d’Arradon

Le vent a soufflé fort cette nuit, sifflant dans les branches et faisant vibrer la toile de ma tente. J’ai eu besoin de mettre des bouchons d’oreille pour m’endormir mais en définitive j’ai bien dormi. Ce matin, le temps est couvert et il y a encore beaucoup de vent.

La fin du tour de l’Île-aux-Moines est vite expédiée et en moins de 2 heures je rejoins le bourg principal dans lequel j’achète de quoi déjeuner et que je visite en attendant le bateau. Vue de l’extérieur, la petite église ne paie pas de mine mais elle contient une très jolie sculpture de Vierge à l’enfant.

En quelques minutes de balade, je passe devant une herboristerie, un atelier de sculpture, un cabinet d’ostéopathe et bien sûr un magasin de souvenirs, situés à quelques mètres les uns des autres.

C’est drôle, deux populations coexistent dans l’île. Il y a d’un côté ceux que j’ai vus en en faisant le tour – des paysans, des pêcheurs, des ostréiculteurs – et de l’autre côté les citadin(e)s en loden ou en manteau de fourrure que je croise ici ce matin. D’un côté des tracteurs et des bateaux de pêche, de l’autre des scooters dernier cri traînant une élégante petite remorque pour y placer les courses. Ce village, c’est « Neuilly-sur-Golfe » ; qu’est-ce que cela doit être au mois d’août !

Une éclaircie se fait dans les nuages pendant les quelques minutes de la traversée jusqu’à Port-Blanc. Elle est de courte durée, et ce sera la seule de la journée. C’est sous un ciel bas et lourd que je finis ce tronçon supplémentaire de mon tour de Bretagne, via Arradon où de nombreux souvenirs m’attendent. Et voilà, l’étape est finie, j’arrive à la gare de Vannes où je vais prendre une nouvelle fois le train pour Montparnasse.

Une nouvelle fin de tronçon, encore une. Ce fut un tronçon particulier, plus îlien que continental. Il n’a duré que six jours, mais ce furent six très bonnes journées, avec un temps presque toujours superbe, sans une goutte de pluie, avec de beaux paysages et plusieurs bivouacs magnifiques. Que demander de plus, si ce n’est de pouvoir revenir le plus tôt possible ?

Laissez un commentaire :


Votre nom :*

Votre adresse mail (ne sera pas publiée) :*

L'adresse de votre site web :

Votre commentaire :*

Envoyer le commentaire

Licence Creative Commons    Lignes de Fuite - 2010